2015 Mai & Juin – Transat retour via les Açores- L’équipée dans le vent

Bienvenue à bord du voilier Cruising Bird avec Nicolas, Aude, Marie, Amaury, Arthur et Léo.

Un équipage de marins-étudiants qui a fait preuve d’ouverture d’esprit et de grande curiosité intellectuelle depuis le départ de la Martinique. Ils ont ainsi  développé, tout au long de leur parcours, une approche originale du monde maritime et découvert les exigences du grand large.

Ils ont aussi découvert, au delà des apparences, la réalité quotidienne des équipages croisés en mer et à terre : les bons marins ne font pas forcément de bons capitaines…

Pour reprendre l’histoire du JOURNAL DE BORD depuis le début, il faut se rendre en bas de page.

Bon voyage !

2015-carte-transatlantique-piquet-gauthier

L’équipée dans le vent : Transatlantique au départ de Saint Martin pour Hendaye via les Açores

JUIN – Côte Basque au bout de l’étrave 

28 Juin

Arrivée sur Hendaye !

Un équipage et un bateau (RM 1350 – Fora Marine) en pleine forme prêt à repartir. Cela a été pour moi une grande satisfaction de suivre un tel  équipage Sailing in Progress !

Bravo à l’équipée dans le vent !

l-equipee-dans-le-vent-hendaye


« L’équipée dans le vent »

Prenez le large pour améliorer votre prise de décision.

Une magnifique aventure maritime et de belles rencontres à découvrir :

– sur leur page facebook : https://www.facebook.com/lequipeedanslevent

– sur leur site internet : http://www.lequipeedanslevent.com/

 

27 Juin

Jour J – 1

Tenez bon la barre !

See u tomorrow !

w-cbird1-sensmarin

 

26 Juin

A moins de 300 milles du port d’Hendaye, l’équipée dans le vent profite d’un flux d’ouest favorable et file à près de 8 noeuds. Nicolas et son équipage ont pris la bonne option en contournant au large la Galice pour rester dans la veine de vent et aussi pour anticiper le retour d’un flux d’Est prévu dans les prochaines 24h. Une excellente initiative pour optimiser leur route ; nous avons hâte de vous voir !

17 juin

Départ de Praia da Vitoria – Île de Terceira

En route pour Hendaye !

16 juin – Açores – Marina de Terceira : Des prévisions météo à suivre de près…

w-horta-corogne-prevision1

© Zygrib – 16/06 – Route prévisionnelle entre Horta et Hendaye.

Nicolas et son équipage sont prêts au départ des Açores pour rallier le port d’Hendaye. En attente dans la marina de Terceira d’une bonne fenêtre météo, l’équipée dans le vent étudie la meilleure façon d’optimiser leur route. Entre la situation d’aujourd’hui le 17 juin et celle du 27 juin prochain, il y aura peu d’options météo… Soit de contourner la zone de calme par la gauche, soit de tirer des bords en se placant judicieusement à la périphérie du flux de NE… A moins qu’une dépression réorganise les choses autrement en offrant des conditions plus franches… et une route directe….

A suivre….

06 juin – Au milieu de l’Atlantique

w-horta-lequipee-dans-le-vent

Superbe transat au départ de St Martin pour « l’Equipée dans le vent » : Un parcours sans faute à bord du Cruising Bird.

Escale dans l’archipel des Açores en plein milieu de l’Atlantique :

Nicolas et son équipage attendent la bonne fenêtre météo pour parcourir les 1 300 milles qui les séparent du port d’Hendaye via la Galice et le mythique Cap Finisterre.

Un équipage de marins-étudiants qui a fait preuve d’ouverture d’esprit et de grande curiosité intellectuelle depuis le départ de la Martinique. Ils ont ainsi  développé, tout au long de leur parcours, une approche originale du monde maritime et découvert les exigences du grand large.

Ils ont aussi découvert, au delà des apparences, la réalité quotidienne des équipages croisés en mer et à terre : les bons marins ne font pas forcément de bons capitaines…

Une magnifique aventure maritime et de belles rencontres à découvrir :

– sur leur page facebook : https://www.facebook.com/lequipeedanslevent

– sur leur site internet : http://www.lequipeedanslevent.com/

 

06 Juin – Arrivée à Horta après 23 jours de mer.

Bravo Nicolas, Aude, Marie, Amaury et Arthur pour cette première étape océanique.

Précipitez-vous au Café Sport, Chez Peter, pour déguster un bon Porto et fêter votre arrivée.

 Well done to all of you!

05 juin

w-1050104-azores-pico

A moins de 24h du port d’Horta, l’équipage doit guetter les premiers signes de terre.

C’est dans des conditions toniques que l’approche sur les Açores se déroule actuellement ; ce n’est pas du mauvais temps, mais une excellente occasion pour l’équipage de découvrir le comportement du bateau dans la brise en haute mer et surtout de se rapprocher du port à grands pas.

 

3 juin

Plus que 400′ pour rejoindre le port d’Horta, l’équipage est désormais poussé par des vents portants.

Une dépression est prévue sur la zone Açores à partir de jeudi AM. Des vents de 25 à 35nds dans les plus fortes rafales vont donner un bon coup d’accélaration au voilier. L’équipage est prêt ; le bateau aussi !

Les signatures de l’architecte naval Marc Lombard pour le dessin, d’Edouard Delamare Deboutteville pour la conception, de Martin Lepoutre – Team Fora Marine –  pour la construction et la réalisation de ce RM 1350 ont engendré un excellent bateau hauturier. Comme je vous l’ai souvent dit lors du passage d’un front : « quand vous ne savez plus quoi faire, laisser le bateau faire son job ! »

2015-06-dep-horta

Les vents souffleront assez fort vendredi dans la journée et commenceront à faiblir dans la deuxième partie de nuit de vendredi à samedi. Puis dimanche, retour à des conditions à nouveau anticycloniques.

Nicolas et son équipage devront faire le dos rond lors du passage du front ; puis quand la dépression sera devant, il faudra lui courir après pour profiter des vents favorables et arriver à Horta… pour l’heure de l’apéro…

 

Mai

29 Mai – 15ème jour de mer – D’excellentes nouvelles du bord…

w-approche-acores

Il aura fallu beaucoup de patience et d’obstination à Nicolas et son équipage pour gagner des milles sur l’Est et faire route vers les Açores ; les vents sont capricieux, ce n’est pas facile !

Le voilier sur l’arrière gauche du Cruising Bird suit la route classique alors que les deux voiliers sur sa droite ont choisi une option plus agressive en tirant sur l’Est, option qui ne sera pas forcément payante car des vents favorables s’installent plus au Nord.

L’équipage du Cruising Bird a également été tenté par cette option de route au SE une demi-journée ; mais Nicolas a vite corrigé le tir pour reprendre cap au Nord. Une excellente analyse… effectivement, des vents plus favorables sont établis à moins de 100 MN dans le Nord.

On peut espérer qu’Eole sera plus clément lorsque le bateau sera à la latitude des Açores ; après tous ces efforts, l’équipage mérite un joli bord de largue, une route directe sur Horta.

L’équipage fait preuve de détermination et de constance dans l’effort ; de plus leurs choix de route sont parfaits.

A moins de 1000 milles des Açores, les nouvelles du bord sont excellentes. L’île de Pico (2351m) sera bientôt en vue.

w-front-bascule

23/05 : Des petits airs certes, mais une belle dorsale vite franchie par l’Equipée dans le vent afin de profiter des vents favorables pour caper vers les Açores.

 

20 Mai

En route pour les Açores

w-depart-cruisingbird

Nicolas et son équipage mènent la danse…


Voici près d’une semaine que l’Equipée dans le Vent a quitté Saint Martin.

D’autres voiliers sont également en route pour les Açores. C’est toujours plus confortable de naviguer en sachant que d’autres voiliers sont dans le secteur.

Quand on observe le parcours de ces voiliers, on découvre que certains comme Tamala et Détour du Monde ont profité dès le départ d’une bonne fenêtre météo pour faire cap direct sur les Açores.

Toutefois, je préfère le parcours du Cruising Bird ou du Peti-Ket. En effet, Nicolas et son équipe ont non seulement été très dynamiques à la manoeuvre ces derniers jours mais ils ont réussi à se positionner à la bonne latitude pour négocier les prochaines prévisions. Le voilier Cruising Bird est un bateau qui marche bien dans le petit temps ; je pense donc qu’ils vont rester sur la droite de la dorsale. Inutile de grimper trop Nord, il reste encore 1 800 milles à parcourir pour rejoindre le port d’Horta.

J’apprécie leur choix de route ; ils ne sont pas dans l’attente. Ils prennent les bonnes décisions et les bonnes options.

Contrairement à la Transat classique d’Est en Ouest, la Transat retour via les Açores révèle les capacités d’un équipage constamment sollicité pour faire avancer le bateau dans les meilleures conditions. C’est une magnifique « école de voile » et de vie… pour nos jeunes entrepreneurs.

Continuez ainsi !

 

14 Mai

Saint Martin – DÉPART POUR LA TRANSATLANTIQUE

14 mai : Joli départ ; cap parfait.
Nicolas et son équipage vont prendre le vent en mode confort. Ils vont pointer sur les Açores autant que possible mais c’est Eole qui va décider les premiers jours. Il faut suivre ses directives. Pas d’option particulière pour l’instant. J’espère qu’il n’y a pas trop de Sargasses pour l’hydrogénérateur. Des petits airs sont prévus pour les prochains jours et une houle qui devrait diminuer. Un temps idéal pour prendre un nouveau rythme, de nouvelles habitudes. Une transat est toujours un moment fort, une séquence de vie inoubliable. Bon vent !

 

7 – Saint Martin

saint-martin-wifi

Qui pourra sauver le wifi ?

Nicolas et son équipage ont quitté la marina de Saint Martin pour se mettre au mouillage. Tout est prêt à bord pour le grand départ. Les dernières nouvelles ont été transmises via des connexions terrestres. Désormais, le téléphone satellite du bord va prendre le relai. Un téléphone indispensable pour rester en contact avec les terriens et surtout pour recevoir les informations météo.

Un bon équipage sur un bon bateau

Je tiens à féliciter Nicolas et son équipage pour toute la rigueur qu’ils ont apporté tant dans la préparation du bateau que dans les entraînements liés à la sécurité. Une transat ne s’improvise pas !

 

6 – Les Saintes

w-saintes-equipe-vent

Terre de haut

NEWS DU 7 Mai :

Après une brève escale avito + mise en ordre du voilier au port du Marin (Martinique), Nicolas et son équipage font route sur le Nord de la Martinique ; puis cap sur les Saintes, des îles splendides au Sud de la Guadeloupe. Il y aura certainement une escale à la Dominique…

Le bateau est actuellement au mouillage au nord de St Barth ; l’anse de Colomnbiers, un superbe endroit !

Dans les prochains jours, Nicolas et son équipage seront à Saint Martin ; dernière escale aux Antilles avant de se lancer dans la transat.

A suivre…

———————————-

2015 – Avril  – Navigation dans le sud des Antilles

En attendant la transat en mai, Amaury, Marie, Nicolas, Aude et Arthur sillonnent l’arc antillais à bord du Cruising Bird à la recherche des plus beaux mouillages ; une excellente initiative pour prendre en main le bateau, découvrir des spots et vivre tous les jours de nouvelles aventures.

La vie, quoi !

Merci à toi Nicolas et à tout ton équipage pour ces magnifiques photos à partager sans modération !

5 – Les Grenadines

w-tobago-cays

Tobago Cays

C’est un plaisir de vous suivre sur l’arc antillais. Entre l’île de Mayreau et sa petite baie Salt Whistle Bay, votre escapade sur les Grenadines & le lagon des Tobago Cay’s avec ses eaux turquoise, ses plages de sable fin, vous avez choisi les plus beaux mouillages. A ce stade de la croisière vous touchez au Graal des Grenadines. Bravo Capitaine & Crew !

4 – Home sweet home

w-home-sweet-home

Mayreau : the SPOT !

 

3 – Welcome to paradise

w-welcome-to-paradise

Bequia – Mayreau – Petit Saint Vincent – Union

 

2 – Sur la route des Grenadines

w-grenadines

Escale aux Grenadines

 

1 – Première semaine – Premières aventures

w-dominique-island

Escale en Dominique © L’équipée dans le vent

 

1er Avril 2015 – Port du Marin – Martinique :

Embarquement de Nicolas et de son équipage à bord du voilier Cruising Bird

WELCOME ABOARD!

 

Présentation :

Au mois de mai prochain, cinq étudiants vont se lancer sur la face Nord de l’Atlantique.

L’histoire de l’Equipée dans le vent a commencé il y a quelques années à Sainte-Marie Lyon où Amaury, Marie, Nicolas, Aude et Arthur étaient élèves en classe préparatoire.

A cette époque, bons élèves, ils ne juraient que par l’intelligence rationnelle.

Étudiants en école de commerce, ils ont découvert une forme d’intelligence plus rapide : l’intuition

Passionnés de voile ils n’ont jamais oublié leur rêve commun : traverser l’Atlantique à la voile.

Il y a 1 an leur intuition leur a dit qu’il était temps de le réaliser…

Ainsi est née l’Equipée dans le vent

Découvrez l’ensemble de leur projet sur Ulule et participez à l’aventure via leur site : http://www.lequipeedanslevent.com/

Une très belle aventure maritime à la découverte du grand large à suivre…

 

w-equipedanslevent-actualites

De gauche à droite : Amaury, Marie, Nicolas, Aude, Arthur. Un équipage du tonnerre !

Site web : L’équipée dans le vent